Non classifié(e)

Pourquoi l’allergie au chat ?

By décembre 22, 2021No Comments

Pourquoi Angany a-t-elle choisi de s’attaquer à l’allergie aux chats pour son premier candidat-vaccin ?

 

Pourquoi ne pas avoir choisi le pollen, les acariens ou une allergie alimentaire ? Le choix n’a pas été facile, mais comme près d’une personne sur six est allergique aux chats, la possibilité de permettre à des millions de personnes de profiter de leur animal préféré sans être malade a pesé lourd dans la balance.

Aujourd’hui encore, l’allergie aux chats oblige plusieurs personnes à faire des choix déchirants, comme celui de trouver un autre foyer pour leur chat ou de priver une famille aimant les chats de la joie d’une relation précieuse. L’allergie aux chats a également des conséquences professionnelles. Pour certains, il s’agit de renoncer à un choix de carrière dans le secteur des soins aux animaux de compagnie ou de la santé animale. Pour d’autres, dont le travail amène à prodiguer des services à domicile, chaque foyer visité peut les confronter à leur allergie. Il est temps de trouver un traitement plus efficace que les médicaments pour soulager les symptômes et plus fiable et sûr que la désensibilisation.

Une allergie aux chats n’est généralement pas très subtile, ce qui la rend assez simple à diagnostiquer. La plupart des gens allergiques se sentent rapidement congestionnés, éternuent, ont une respiration sifflante ou doivent se frotter les yeux s’ils sont exposés à un chat. Il se trouve également qu’un allergène de chat est probablement le coupable pour plus de 90 % des personnes cliniquement allergiques. Contrairement aux acariens de la poussière de maison, pour lesquels il faut cibler 3 à 6 allergènes différents, voire plus, dans le cas de l’allergie aux chats, il suffit de s’attaquer à un seul allergène pour diagnostiquer la majorité des personnes souffrant d’allergie aux chats.

La principale protéine allergène du chat (Fel d 1) est légère et collante. Elle a tendance à s’accrocher à tout et pour un long moment. C’est pourquoi on la trouve partout : dans la plupart des ménages, dans les salles de classe et dans les lieux de travail intérieurs. L’allergie aux chats est présente toute l’année. Vous pouvez donc mener vos études cliniques sans avoir à vous soucier de la saison, ce qui n’est pas le cas pour le pollen.

Également, l’allergie aux chats est souvent grave, car elle s’accompagne fréquemment d’un asthme allergique, ce qui a pour conséquence de rendre rapidement malade les personnes allergiques présentes dans un foyer avec un chat. Il s’agit d’un problème de santé grave. 

Angany est une société pharmaceutique émergente qui propose une nouvelle génération de produits d’immunothérapie contre les allergies. Notre nouvelle approche, eBioparticle-Potentiated Immunotherapy™,  est le premier produit de sa catégorie et n’a encore jamais fait l’objet d’essais cliniques. Les allergènes respiratoires, tels que la protéine allergène majeure du chat, ne sont généralement pas aussi susceptibles de provoquer une anaphylaxie, une réaction allergique grave, que la plupart des allergènes alimentaires comme ceux impliqués dans l’allergie aux arachides. À cet égard, commencer par un médicament candidat pour l’allergie au chat est considéré comme une première étape prudente avant qu’Angany ne s’efforce d’amener en essais cliniques (chez l’homme) un candidat-vaccin contre une allergie alimentaire telle que l’arachide. 

Le traitement de l’allergie aux chats d’Angany vise à offrir une option efficace et sûre aux personnes allergiques aux chats, grâce à un calendrier d’administration de type vaccinal. Nous espérons permettre à des millions de personnes de vivre avec leur animal de compagnie sans prendre des antihistaminiques, des stéroïdes nasaux topiques ou encore des inhalateurs pour l’asthme. Chez Angany, nous espérons sincèrement que les personnes souffrant d’allergies respiratoires et d’asthme allergique pourront un jour se passer complètement de leurs médicaments symptomatiques. Notre objectif est de fournir une solution fiable qui change le cours de la maladie.

Et vous savez quoi ? Cela nous donne une excuse pour présenter des photos de chats sur notre fil LinkedIn, et ce de manière très professionnelle ! N’y a-t-il rien de mieux pour attirer l’attention des gens ?