Non classifié(e)

Pourquoi Angany a choisi de cibler l’arachide?

By octobre 20, 2021No Comments

Le choix d’Angany de cibler l’arachide comme son premier produit en allergie alimentaire peut sembler évident. Après tout, il s’agit non seulement de l’une des allergies alimentaires les plus courantes chez les enfants, mais aussi d’une allergie qui persiste généralement à l’âge adulte. Cette condition touche entre 1,5 et 3 % des enfants dans les pays occidentaux et près de 6 millions de citoyens américains au total. De nombreux autres facteurs entrent en ligne de compte dans la sélection d’une cible pour un projet qui nécessitera des années d’engagement de la part d’une grande équipe de personnes spécialisées avant de transformer une promesse biotechnologique en une réalité clinique pour des millions de personnes. 

Un diagnostic d’allergie à l’arachide signifie un changement immédiat, drastique et, jusqu’à présent, permanent de votre vie et de celle de votre famille. Au mieux, vous pourriez atteindre un certain degré de tolérance grâce à la désensibilisation, mais vous restez exposé au risque d’anaphylaxie. Un auto-injecteur d’adrénaline doit vous suivre partout. Et ne parlons pas ici de la charge mentale, de l’intimidation à l’école, etc. Chez Angany, nous comprenons cela. Cette réalité est au cœur de la réflexion de notre équipe et de la planification de notre programme de développement clinique. 

 

Une nouvelle approche de l’immunothérapie allergénique

Angany amène une approche totalement nouvelle à l’immunothérapie de l’allergie. Une réponse immunitaire protectrice est générée par l’administration d’allergènes sous une forme qui imite les virus. Le vecteur biosynthétique d’Angany, premier de sa catégorie, présente les allergènes comme des pseudo-pathogènes, un peu comme cela se fait actuellement dans la vaccination contre les maladies infectieuses. Cette nouvelle génération de « produits biologiques » doit subir des tests rigoureux avant d’obtenir l’approbation des autorités réglementaires telles que la FDA, Santé Canada ou l’EMA en Europe.  Ces dernières semblent certainement très curieuses au sujet des produits développés par Angany, mais elles placent à juste titre la sécurité au premier plan. Et Angany fait de même. 

Le risque d’anaphylaxie est généralement moindre (mais pas nul) avec les allergènes respiratoires qu’avec les allergènes alimentaires. C’est pourquoi nous avons décidé très tôt de commencer les essais cliniques (chez l’humain) d’abord avec un allergène respiratoire (visant l’allergie au chat). Une fois que sera validée le caractère attendu d’hypoallergénicité marquée (sécurité) du produit contre l’allergie au chat, il sera plus sûr de procéder avec un produit contre l’allergie à l’arachide.

 

Allergène, prévalence et besoin

Dans les cacahuètes, les allergènes en cause, ceux responsables des réactions, sont en fait peu nombreux. Cela contraste avec les poissons et les crustacés, pour lesquels il faut parfois traiter plusieurs types de protéines très différentes afin d’offrir une protection fiable aux personnes souffrant de telles allergies. Par conséquent, la prévalence de l’allergie à l’arachide et l’étroitesse de la cible allergénique à traiter plaident en faveur du choix d’un candidat vaccin contre l’arachide comme premier traitement d’Angany en allergie alimentaire. Il existe également une pénurie de solutions chez les adultes atteints d’allergie à l’arachide. Les produits de désensibilisation actuels ne sont indiqués que pour les enfants.

 

L’impact socio-économique

La décision tient également compte de la large coalition d’intérêts et de soutien concernant l’allergie à l’arachide. Des producteurs d’arachide aux activistes en matière d’allergie, en passant par les intervenants de la santé et les hommes d’affaires, on reconnait que l’allergie à l’arachide est une urgence pour notre société. L’arachide est un aliment nutritif largement présent dans notre vie quotidienne. L’allergie à l’arachide affecte les personnes dans les écoles, dans les restaurants ; elle doit être prise en compte par les industries du voyage et de l’hôtellerie. Elle a un impact sur les producteurs et les transformateurs d’arachides et, plus largement, sur l’industrie alimentaire dans son ensemble. L’allergie à l’arachide a un impact sur la santé, mais elle a aussi des conséquences socio-économiques considérables. D’où la désignation de procédure accélérée accordée précédemment par la FDA pour certains traitements de l’allergie à l’arachide.

Le dernier argument est peut-être plus philosophique. L’impact de l’allergie à l’arachide sur la société est si colossal que ceux qui parviendront à y apporter une solution convaincante nous donneront également l’espoir de voir, dans un avenir rapproché, la fin de l’allergie.